Les aliments antioxydants


Favoriser les aliments antioxydants dans votre assiette


Avant de vous parler de l’alimentation riche aliments antioxydantsen antioxydants, j’avais envie de partager avec vous quelques réflexions :

qu’est ce que l’oxydation ?
qu’est ce qui génère une oxydation de votre organisme ?
– comment agissent les antioxydants ?


Le vieillissement cellulaire

Votre organisme est composé d’environ 10 000 milliards de cellules, disséminées dans vos tissus, vos organes.

Ces cellules se renouvellent périodiquement, se reproduisent, vieillissent et meurent…

Elles sont régulièrement exposées à des radicaux libres, qui sont des sortes de molécules chimiques instables cherchant à retrouver leur stabilité en provoquant des réactions chimiques en chaîne très agressives pour vos cellules.

Votre corps a normalement la capacité de faire face à ces agressions lorsque celles-ci restent « modérées ».

Vos cellules fabriquent en effet de manière endogène (interne à l’organisme) et naturelle des « anti-radicaux libres » ou antioxydants (comme l’acide alpha lipoïque) et des enzymes tels que : la glutathion, la catalase, la superoxyde dismutase…

Il existe également de nombreux aliments contenant des antioxydants, dont l’apport exogène (venant de l’extérieur) est essentiel car il favorise la neutralisation de l’afflux des radicaux libres.

Des facteurs aggravant l’oxydation de votre organisme cumulés et répétés amènent un débordement et une surcharge de radicaux libres, une forme de toxémie que l’on appelle aussi « stress oxydatif ».

C’est un peu comme un « tsunami » de réactions anarchiques en cascade.

Ce stress oxydatif provoque ainsi un vieillissement et une altération prématurées de vos cellules.

Cela peut générer à terme l’apparition de maladies inflammatoires ou dégénératives.

Ce qui peut provoquer ou accélérer votre vieillissement cellulaire :

– une alimentation raffinée, carencée en minéraux et vitamines
tout ce qui altère et dénature les aliments, comme : certains modes de cuisson, l’irradiation, les pesticides, les additifs, les colorants, les conservateurs, les exhausteurs de goût, les OGM, les traitements antibiotiques des élevages…
– le stress et l’anxiété
– le surmenage et le manque de repos
– le sport intensif
– la pollution
– les métaux lourds
– le tabac
– l’alcool
– le surpoids
– la surexposition au soleil
– les traitements médicaux
– le déclenchement de notre système de défense immunitaire

Il est nécessaire d’éviter ou de diminuer le plus possible la propension de ces facteurs générateurs de vieillissement cellulaire. Et au contraire, tout faire pour favoriser la régénération de vos cellules.

Cela passe par une alimentation et une hygiène de vie saines, équilibrées et adaptées.

Il est donc essentiel d’apporter une alimentation variée pourvoyeuse de vitalité, qui contienne :
– des vitamines antioxydantes : A, C, E
– des cofacteurs antioxydants : Cuivre, Manganèse, Sélénium, Zinc
– des polyphénols : comme les tanins, le resvératrol ou les flavonoïdes (impliquant la pigmentation de certains fruits et fleurs)

 

Où trouver ces aliments « jeunesse » ?

 – les fruits et légumes fortement colorés frais et de saison :
= baies et fruits rouges, raisin, kiwi, agrumes, pomme, poire, melon, prune, abricot, banane, cerise, tomate, carotte, betterave, poivron rouge, cucurbitacées, crucifères (diverses variétés de choux), kale, épinard, oseille, blette, laitue, courgette, concombre, oignon, ail, aubergine, pomme de terre…
– les herbes aromatiques : persil, cerfeuil, ciboulette, menthe, basilic, coriandre, estragon, origan, thym, romarin, sauge
– les champignons : de Paris, cèpe, girolle, shiitaké, maitaké, chaga
– les céréales complètes et les légumineuses, le germe de blé, les graines germées, la levure de bière
– les fruits oléagineux : noix, amandes, noix du Brésil, …
– les épices : clou de girofle, curcuma, gingembre, cannelle, cumin, noix muscade, curry, poivre noir, paprika, cardamome
– certaines boissons : thé vert, cacao, café, vin rouge… et le chocolat noir
– les aliments d’origine animale : beurre, oeuf, crustacées, fruits de mer, poisson, foie, viande
– les algues : la spiruline (en poudre ou en paillettes) et les algues de mer
– les jus d’herbe de blé ou d’orge : en poudre ou en purée


Je vous conseille de consommer ces aliments antioxydants crus ou avec un mode de cuisson qui préserve au maximum
leurs macro et micro-nutriments et leurs enzymes des aliments.

Préférez par exemple une cuisson à chaleur douce, à l’étouffée ou encore une cuisson « al dente » qui va « décrudir » vos aliments en douceur.

Il existe une panoplie de compléments alimentaires apportant des anti-oxydants, mais déjà, par votre façon de vous nourrir,
vous pouvez « bichonner » vos cellules, leur donner un nouvel éclat, potentialiser leur régénération et favoriser leur « capital-jeunesse »…

Alors, à vous de jouer !

 

Version imprimable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *