le psyllium blond-plantain

Le psyllium blond : un allié pour nos intestins

Le psyllium, appelé aussi « ispaghul » ou plantain des Indes

Il existe différentes espèces de psyllium : le blond ou le noir. Le psyllium blond est une variété de plantain, le Plantago Ovata, essentiellement cultivé en Inde. On trouve par ailleurs le psyllium noir au Pakistan, en Iran et dans certains pays d’Europe.
On utilise particulièrement son tégument, l’enveloppe de la graine du plantain. Son nom d’origine grecque « psyllia » (ou « puce ») provient d’ailleurs de la très petite taille de ce tégument.

Le psyllium a de multiples vertus pour notre santé.

Il contient un mucilage représentant entre 25 à 30 % de la graine sèche. Ce mucilage prend une consistance gélatineuse en contact avec des substances liquides. Il peut ainsi être mélangé avec de l’eau, du jus de fruits ou de légumes, une compote, une sauce, un smoothie, une crème de cuisine.
Ce mucilage tapisse et lubrifie la paroi du tube digestif, dont la muqueuse intestinale, celle du côlon en particulier. Cela lui confère ainsi un rôle de protection de la muqueuse.
Il favorise par ailleurs le transit de manière douce contrairement à certains laxatifs irritants pour la muqueuse. Comme la cellulose, ce mucilage n’est pas absorbé par l’intestin et il apporte ainsi un effet mécanique de laxatif de lest.

Le psyllium blond

Le psyllium est en effet constitué de fibres ayant un grand pouvoir d’absorption de l’eau.

De ce fait, il permet de réguler la teneur en eau des selles et contribue à augmenter leur volume et à les structurer. Il est ainsi autant bénéfique en cas de constipation que de diarrhées, pour lesquelles par exemple il retient l’eau trop abondante.

De même, ses fibres jouent un rôle « prébiotique », c’est à dire qu’elles nourrissent les bactéries qui nous sont favorables. Il contribue ainsi à réguler notre microbiote et la santé de nos intestins, y compris dans des cas d’inflammation chronique.

Le psyllium a également un effet sur la satiété grâce au gel du mucilage. Par exemple, si l’on prend du psyllium mélangé dans un verre d’eau avant un repas, ce gel gonfle dans l’estomac. Il apporte ainsi un effet coupe-faim naturel !

Le psyllium  a par ailleurs un pouvoir « nettoyant » de l’intestin.

Son gel aide en effet à drainer en douceur les déchets et toxines incrustées et à les évacuer par les selles. On a tout intérêt à l’utiliser régulièrement pour favoriser son hygiène intestinale. Aussi pour réaliser une purge avant de pratiquer un jeûne.

On peut l’utiliser dans la cuisine pour par exemple : épaissir une sauce, réaliser un flan, donner une consistance moelleuse aux pâtisseries ou pains préparés avec des farines sans gluten.

1 commentaire sur “Le psyllium blond : un allié pour nos intestins”

  1. Surprise!
    Salut Sandrine,
    Une petite pensée pour toi de Findhorn en Écosses où je passe une semaine avec Anne Marie … et lis ton article sur le Spsylium.
    Super j ai un paquet chez moi et n avais pas vraiment encore eu le temps de trouver quelques “clefs” de cette graine … merci donc.
    Bravo pour ton site et tes lettres.
    J espère que tu vas bien.
    Au plaisir de te recroiser … en chemin sur les méandres de nos vies…
    Amicales pensées. Bise
    Alexandre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *